Bienvenue Se connecterS'inscrire

Mon panier:

0 produit(s) - 0,00 €
Il n'y a aucun objet dans votre panier.

0

Plus de vues

Cartes de vœux - Nativité (Bernardino Luini)

9,00 €

Disponibilité : En stock

Vue générale rapide

Bernardino Luini

OU

Informations supplémentaires

Artiste Bernardino Luini
Date v. 1480 - 1532
Format 12,7 x 17,8 cm

Détails

La Nativité (après 1525)

Bernardino Luini (v. 1480-1532)

Huile sur toile, 127 x 99 cm, Musée Condé, Chantilly

© RMN-GP (domaine de Chantilly) / Harry Bréjat 

Dans le silence de la crèche, Marie et Joseph goûtent un moment d’intimité. La Vierge, dont le beau visage témoigne de l’influence de Léonard de Vinci, maître du peintre à qui nous devons cette composition calme et sereine, a déployé son manteau pour protéger du sol le berceau sur lequel elle a déposé son nouveau-né.
Quelle douceur et quelle joie intérieure dans ce visage de toute jeune mère, qui contemple le fruit de ses entrailles ! Joseph, les bras croisés sur la poitrine, adore, lui aussi, cet enfant qu’il accueille comme son fils. Par un habile jeu de mise en abyme, Bernardino Luini déploie la narration : l’annonce faite aux bergers et l’arrivée de ces derniers pour adorer l’enfant apparaissent à l’arrière-plan.
Mais ces scènes secondaires, qui donnent un cadre temporel à l’événement, lui donnent également sa profondeur théologique. Entre Marie et Joseph, sur le chemin qui conduit à la crèche, l’un des bergers porte sur ses épaules un agneau : il évoque à la fois le Christ, Bon Pasteur et le Christ, Agneau offert pour le salut du monde, que Marie vient de déposer sur un berceau qui est aussi un autel.
De sa main droite, Marie, toute mère, semble protéger encore son enfant de la Passion qu’il va vivre, tandis que de sa main gauche, elle l’offre déjà au monde, entrant ainsi, comme nous y sommes invités, dans le mystère de la Nativité. 

Lot de 10 cartes de vœux et 12 enveloppes – intérieur vierge
Le commentaire de l'œuvre est à retrouver au dos de chaque carte.